Ce mardi & mercredi : risque orageux et cumuls de pluie sont à surveiller

Fortes pluies

Une forte dégradation du temps se met en place en ce début de semaine. Après une journée de lundi sous les entrées maritimes, le temps se dégrade plus franchement ce mardi 14 septembre. Dès le lever du jour, la pluie tombera de façon soutenue et régulière par endroits. C’est entre les plaines intérieures de l’Est de l’Hérault, du Gard et les Cévennes que les précipitations seront les plus soutenues. Par exemple, du Nord du Pic Saint-Loup, à Ganges, au pays Vigannais, en Gardonnenque ainsi que du côté du bassin Alésien, du piémont Cévenol et des Cévennes. Elles pourront y persister une bonne partie de la journée, en adoptant un caractère orageux. Il existe un risque (jugé assez faible) de développement de système orageux peu mobile dans ces secteurs. C’est à surveiller.

Les cumuls de pluie seront donc assez modestes, de l’ordre de 20 à 50 mm sur la journée, voire localement jusqu’à 70 mm en 24h. En ce qui concerne nos zones littorales, Sète ou encore Béziers, Montpellier, ou le Grau-du-Roi, très peu de pluie attendue ce mardi. Il ne s’agira que de quelques gouttes, sous les nuages qui défileront avec un vent marin soutenu. Il atteindra les 40 km/h à 60 km/h en rafales près du bord de mer et de la Camargue. Une brève accalmie se dessinera dans la nuit de mardi à mercredi, avant une nouvelle phase dans cette dégradation.

Une situation davantage sous surveillance mercredi

C’est donc pour la journée de mercredi 15 septembre qu’il faudra davantage surveiller la situation. En effet, le contexte météorologique sera davantage propice au déclenchement de foyers orageux peu mobiles. Ce risque sera présent entre le début de matinée et la fin d’après-midi. Les secteurs de la vallée de l’Hérault, du bassin du Vidourle, de la Gardonnenque, l’Uzège ou encore le bassin Alésien, les Cévennes et la vallée de la Cèze seront exposés à ce risque. Il pleuvra également de façon assez soutenue sur l’Ouest de l’Hérault en tout début de matinée mais les précipitations y circuleront plus vite.

Concernant la zone littorale, de Béziers à Montpellier, en passant par Sète, le bassin de Thau et toutes les zones environnantes : un doute subsiste. Il n’est pas exclu que des pluies orageuses y circulent par intermittence. Toutefois, le risque de stationnarité d’orages fortement pluvieux semble davantage présent dans l’intérieur des terres. Il faudra donc suivre cette situation, et nos dernières prévisions qui seront effectuées ce mardi 14 septembre en fin d’après-midi. En effet, il pourrait tomber 50 à 80 mm de précipitations en peu de temps sous ces orages mercredi, notamment dans l’après-midi. Des cumuls voisins localement des 100 mm sont également probables, en quelques heures. Ces derniers viendraient donc se rajouter à ceux observés mardi. En milieu urbain, il faudra alors surveiller le risque de ruissellements voire de montée rapide des petits cours d’eau secondaires, souvent bétonnés d’ailleurs.

Situation à suivre en direct sur nos réseaux sociaux

Globalement, toutefois, le risque d’inondation nous semble assez faible dans cette dégradation. Nous attirons néanmoins votre attention sur le fait que, toute dégradation de ce type (aux caractéristiques méditerranéennes), doit être surveillée. C’est bien ce que nous ferons tout au long des prochaines 48 heures. Nous ne manquerons pas de vous informer en temps réel sur nos réseaux sociaux et de suivre la situation. Vous êtes une entreprise locale, une collectivité ? Vous souhaitez faire parler de vous, autour de vous ? Communiquez auprès de plusieurs dizaines milliers de personnes chaque mois. Contactez-nous ci-dessous ⤵️

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur google
Google+

Publicités locales

Fil d'informations Facebook

Dernières Actualités

Les dernières Actualités