Ce week-end : un épisode cévenol attendu sur la région

Photo d'illustration
Photo d'illustration

Comme évoqué depuis quelques jours, un épisode de type cévenol va se mettre en place ce week-end sur la région. Il débutera dans la nuit du samedi 2 octobre au dimanche 3 octobre. Avant de rentrer dans les détails de la prévision, voici déjà quelques piqures de rappel sur le phénomène, pour vous aider à mieux comprendre.

Episode cévenol : quel est réellement ce phénomène ?

Un épisode cévenol, par définition, est un événement météorologique qui se produit uniquement à proximité des Cévennes. Parfois, dans les médias, nous entendons parler d’épisode cévenol dans l’Aude, à Perpignan ou encore même sur la Côte d’Azur. C’est évidemment complètement faux.

Dans ce type de situation, le vent de Sud à Sud-Est souffle fortement, ce qui vient accumuler l’humidité sur les reliefs et les contreforts. Des précipitations orographiques se forment et peuvent perdurer pendant plusieurs heures, parfois plusieurs jours, sur l’ensemble des reliefs (Montagne-Noire, Espinouse, Larzac, Cévennes).

Lors d’un épisode cévenol, il ne pleut quasiment pas ou très peu en plaine (Béziers, Montpellier, Nîmes,) ou sur le littoral (Sète, Frontignan, Le-Grau-du-Roi. En revanche, le vent y souffle bien souvent fortement, engendrant des phénomènes de houle importante. Quand des épisodes pluvio-orageux intenses peuvent se produire dans ces zones, nous parlons alors d’épisode méditerranéen.

Un épisode cévenol n’est pas systématiquement un événement intense, qui engendre des inondations ou des situations catastrophiques. Nos reliefs ont la chance de pouvoir accueillir une certaine quantité d’eau. Par exemple, s’il tombe « seulement » 150 à 200 mm de précipitations en 24h ou 36h sur les reliefs, les conséquences sont souvent limitées, notamment quand les sols sont secs depuis un moment.

C’est souvent les cumuls plus importants, de l’ordre de 200 à 400 mm et au-delà, qui peuvent causer des crues importantes et des inondations. Un paramètre rentre évidemment en compte : la durée du phénomène. S’il tombe 150 à 200 mm en seulement 6h, les cours d’eau peuvent réagir bien plus rapidement, en provoquant parfois des crues éclairs. Là, nous pouvons être face à un épisode intense.

En conclusion, c’est l’intensité du phénomène qui caractérise évidemment sa dangerosité pour les biens et les personnes.

Ce week-end : un épisode cévenol d’intensité à priori ordinaire

L’épisode cévenol attendu ce week-end devrait être d’une intensité assez ordinaire. Notez que nous employons le conditionnel. A quelques jours d’échéance, la prévisibilité sur l’intensité du phénomène est encore assez fragile. Et oui, la météorologique est une science difficile et non une science infuse 😉

L’épisode va se mettre en place dans la nuit de samedi à dimanche et perdurer tout au long de la journée de dimanche. Nous le répétons, c’est sur les reliefs qu’il va beaucoup pleuvoir. Les précipitations affecteront également les plaines intérieures et les zones de piémont du relief. En bord de mer, peu ou pas de précipitations attendues.

Un fort vent de Sud à Sud-Est sera présent et soulèvera de grosses vagues sur le littoral. Cet épisode devrait perdurer jusqu’en cours de nuit de dimanche 3 octobre au lundi 4 octobre. En terme de cumuls de pluie, nous estimons pour l’instant qu’il pourrait tomber 150 à 200 de précipitations sur les zones de relief, au cœur des Cévennes.

Ces cumuls sont envisagés, estimés, sur une période de 24h. Comme nous l’évoquions plus haut, l’intensité du phénomène devrait donc être assez classique. Les cours d’eau issus des reliefs (Vidourle, Gardons, Cèze, et leurs affluents) vont évidemment réagir à des précipitations en connaissant des crues.

Toutefois, à cette heure, nous estimons que les crues seront d’une intensité ordinaire, sans provoquer de dommages ou de débordements importants. Notez que ces prévisions peuvent tout à fait évoluer au cours des prochaines 48 heures. C’est pourquoi nous vous proposerons des mises à jour régulières de nos bulletins.

>> N’hésitez pas à rejoindre et à liker notre page Facebook pour suivre toutes les actualités météo.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur google
Google+

Publicités locales

Fil d'informations Facebook

Dernières Actualités

Les dernières Actualités